forum

[2015] Annonces , compte-rendus et renseignements Transvesubienne 2015 Mon compte rendu

fabtor31 Membre non connecté

64 Minigun

Rang

Avatar

Inscrit le : 20/08/2014 à 15h15

Messages: 13

Le 29/05/2015 à 12h14
Parcours: La colmiane => Nice, 95km, 3500D+ et 5000D-
Départ 1ère vague avec le dossard 152. Mon objectif : 10H30. Les sensations sont bonnes tant dans les jambes qu’au cardio. Arrivé sur les crêtes, ma tige de selle a du mal à remonter. J’ai déjà remarqué ce problème lorsqu’il fait froid. Du coup je pédale la selle à 2/3 de la hauteur et ça chauffe les cuisses. Un peu avant Andrion, je pense (enfin) à régler la vitesse de remontée et la selle remonte encore trop lentement mais complètement.
J’attaque la descente d’Andrion, ça glisse et je reste prudent. Fin de la descente, j’engage ma roue avant dans un rocher qui fait une sorte de V et qui accroche mon dérailleur AR. 1er diag rapide, le dérailleur est pris dans les rayons, il a bien souffert, la chape et la patte sont tordues. Je bricole un peu, les derniers pignons arrivent à monter. Je repars.
10mn après, sans crier gare le dérailleur se coupe en deux… .Je pense aux conseils de mon pote Antoine (Antoinefréjus), ne pas paniquer !. Je démonte la chaine et je mets les pièces dans mon sac. A ce moment-là un seul objectif : rejoindre au plus vite la zone d’assistance du Suquet. Je passe en mode trail et draisienne. Ça me semble long jusqu’au Brec, mais à partir de là pas besoin de dérailleur. Je prends un immense plaisir dans la descente, je regrette ne pas pouvoir relancer dans les parties en balcon.
J’arrive au ravito d’Utelle et propose 200euros pour un dérailleur, pas de candidats, tant pis il faut continuer. Ravito rapide et je me jette dans la descente. Au passage du village du Figaret (?), des p’tits loups me tendent la main, je fais de même, j’entends leurs cris de joie, je pense à mon p’tit loup, ma vue se trouble, j’ai les boules. Tous ces efforts, tous ces sacrifices demandés à ma femme et mon petit pour ce résultat. Je râle un bon coup.
40mn d’Utelle au Suquet et 1H10 d’avance sur la porte horaire, je souffle. Je m’arrête chez Mavic et ils n’ont pas de pièces détachées. Ils me conseillent de faire le tour des personnes qui sont là en assistance de leurs coureurs. Et Ô miracle, un bienfaiteur me donne un XT en mauvais état mais réparable, la chape intérieure est cassée au niveau du galet inférieur, il manque ce galet. Les techniciens de Mavic récupèrent le galet de mon XTR qui a rendu l’âme, reconstruisent le XT et le montent. Plus question de passer le 40 dents mais ça fonctionne. Enfin à peu près, il arrive de temps en temps que la chaine saute du galet inférieur et bloque la transmission.
Du coup j’y vais smooth,…l’objectif change : finir !!. Gros pit’stop au col de porte. Je n’ai pas beaucoup mangé depuis le départ et le mode trail et draisienne a tiré sur les mollets, les crampes sont proches. Au bout de 20mn je repars. Et tout va bien jusqu’au mont chauve, je suis passé en mode rando dans le pédalage et je prends toujours autant de plaisir dans les descentes.
Passage à plan d’Arriou à 15H12, je me dis que je peux malgré tout passer sous les 11H..hahaha!!. J’attaque le début de la descente du Chauve.
Pneu arr dégonflé, je regonfle, ça ne tient pas, Je répare, je repars, je pince, je re-répare, je re-repars à la (très très) cool. J’ai gonflé le pneu à bloc et je fais la partie raide de la descente à pieds, plus question de crever !.
La jungle, le paillon, un bain dans le paillon, le tunnel à fond avec le 11 dents qui saute, puis le dérailleur rend l’âme…j’essaie de bricoler, je n’y vois rien, re-mode trail. J’aperçois la lumière, la mer, la plage (Et mon bienfaiteur est là, je le remercie chaleureusement), l’arrivée… 11H47 (gloups !) J’étais venu faire un chrono (certes modeste mais à chacun son Everest) et au final j’ai vécu une très belle aventure.

Ce que j’ai aimé : Globalement le parcours et surtout son côté brutal et physique. L’accueil et la gentillesse des bénévoles. La météo. Tous les encouragements des autres coureurs quand je courrais à coté de mon bike. La descente du Brec !

Ce que je n’ai pas aimé : Je trouve que le parcours est devenu un peu stéréotypé, il manque la descente de la Madone vers pont de Cros qui est à mon sens un monument de la TV et réellement variée. Le Paillon.

Je remercie évidement mon bienfaiteur sans qui l’aventure s’arrêtait au Suquet, ma petite tribu, mon ami Antoine pour ses précieux conseils ( quand ça merde garde le sourire, pense à Only the braves !), mes 2 potes, Nico et Eric, avec qui je roule régulièrement et les 2 gars de Mavic !.
Je ne serais pas présent en 2016, j’irais fêter mes 50 ans sur d’autres raids.
Fabrice
   
Dom Membre non connecté

Administrateur

Rang

Avatar

Inscrit le : 02/04/2014 à 19h38

Messages: 1274

Le 29/05/2015 à 19h24
Merci pour ton compte-rendu Fabrice,

Zebulon, il y a quelques années avait partagé aussi ses impressions ici


Créateur de vtt64.com
philou Membre non connecté

64 Fusée

Rang

Avatar

Inscrit le : 02/08/2014 à 09h56

Messages: 3266

Le 29/05/2015 à 21h31
11h47 sur le bike... jolie balade ;) respect mec.
   
vever40 Membre non connecté

64 Fuzil

Rang

Avatar

Inscrit le : 06/07/2014 à 13h54

Messages: 27

Le 30/05/2015 à 18h36
Chapeau bas Fabrice .


Que du bonheur
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie